ONSSAONSSAONSSA
ONSSAONSSAONSSA

Le Moineau appartient à l’ordre des Passereaux et la famille des Plocéidés. Il peut être classé en trois espèces:

  • le Moineau domestique: Passer domesticus
  • le Moineau Espagnol: Passer hispaniolensis
  • le Moineau du Désert ou Moineau blanc: Passer simplex

Le Moineau espagnol et ses hybrides avec le moineau domestique causent des dégâts importants sur les cultures notamment sur les céréales. Au moment du nichage, il se nourrit et élève ces oisillons avec des insectes puis avec des grains déjà mûrs, saccageant les épis qui s’égrènent ou se cassent. Les dégâts commis sont tels qu’ils rendent parfois la récolte inutile. De nombreuses autres plantes subissent des dégâts aussi importants au moment de la maturité, notamment le tournesol, les plantes textiles et fourragères, les cultures maraichères et fruitières. Enfin, il convient d’ajouter à cette liste les dégâts causés par la consommation à l’époque des semailles.

Au moment de la nidification, on connait deux axes de concentration des Moineaux Espagnols :

  • Axe Sud – Nord: Marrakech – El Kelâa , Beni Mellal, Fès
  • Axe Est – Ouest: Oujda, Tanger, Fès, Meknès et Kenitra

Les dégâts indirects se caractérisent par l’installation des moineaux en dortoirs ou en nichoirs sur les arbres fruitiers provoquant la souillure des fruits par leurs excréments ce qui déprécie leur valeur commerciale. D’autre part, les arbres d’oliviers au cours des périodes de floraison, de nouaison et de maturité des fruits souffrent des rassemblements massifs de colonies de moineaux espagnols.

En conséquence, des campagnes de lutte contre les moineaux sont conduites annuellement et visent essentiellement à réduire les dégâts des moineaux sur les cultures céréalières et sur la culture de tournesol en limitant leur population.
Les services de la protection des végétaux :

  • réalisent des prospections pour délimiter les lieux de rassemblement des moineaux (dortoirs et nichoirs) ;
  • Organisent des campagnes de lutte par la mise en place des chantiers de traitement.

La lutte se fait conformément à l’arrêté viziriel du 11 août 1933 prescrivant les mesures à prendre en vue de la destruction des moineaux telle que le denichage et la lutte chimique dont les modalités sont régies par les arrêtés gubernatoriaux autorisant la lutte contre les moineaux dans les provinces du Royaume. Ainsi, les méthodes de lutte utilisées contre les moineaux sont :

  • la lutte par filet : elle vise les rassemblements des colonies de moineaux dans les dortoirs à proximité des lieux de nourriture. Néanmoins, elle nécessite des connaissances sur le comportement du moineau dans les lieux de regroupement et une main d’œuvre qualifiée;
  • la lutte par dénichage manuel: elle vise surtout la destruction des œufs et des oisillons par les agriculteurs;
  • la lutte par appâts empoisonnés: elle est appliquée en période d’hivernale pour lutter contre les moineaux domestiques et les moineaux hybrides. L’appât empoisonné utilisé est constitué de grains de blé traités avec le cyanophos. Les appâts empoisonnés sont placés dans des enclos confectionnés;
  • la lutte chimique : elle vise la destruction des dortoirs et des nichoirs de moineaux par l’utilisation des avicides. Les traitements sont effectués par voie aérienne ou par voie terrestre en fonction des superficies à traiter et de la géographe des lieux à traiter.

The Sparrow belongs to the order of the Passerines and the family of the Plocéidae. It can be classified in three species:

  • the House sparrow: To pass domesticus
  • the Spanish Sparrow: Pass hispaniolensis
  • the Desert Sparrow or White Sparrow: Pass simplex

The Spanish Sparrow and its hybrids with the House Sparrow cause significant damage to crops including cereals. At the time of nesting, it feeds and raises these chicks with insects and then with already ripe grains, destroying the ears that break or break. The damage done is such that it sometimes makes the harvest useless. Many other plants are equally damaged at maturity, including sunflowers, textile and forage plants, and vegetable and fruit crops. Finally, the damage caused by consumption at planting time should be added to this list.

At the time of nesting, we know two axes of concentration of the Spanish sparrows:

  • South – North axis: Marrakech – El Kelâa , Beni Mellal, Fez
  • East – West axis: Oujda, Tangier, Fez, Meknes and Kenitra

Indirect damage is characterized by the installation of sparrows in dormitories or nesting boxes on fruit trees causing the soiling of the fruits by their feces which depreciates their commercial value. On the other hand, olive trees during the flowering, fruit set and ripening periods suffer from the massive gatherings of Spanish sparrow colonies.

As a result, campaigns against sparrows are conducted annually and are mainly aimed at reducing the damage of sparrows on cereal crops and sunflower cultivation by limiting their population.
Plant Protection Services:

  • Conduct surveys to delineate sparrow gathering areas (dormitories and nest boxes)
  • Organize campaigns of struggle by the establishment of treatment sites.

The fight is carried out in accordance with the Vizial Decree of 11 August 1933 prescribing the measures to be taken with a view to the destruction of sparrows, such as denichage and chemical warfare, the details of which are governed by the Gubernatorial Decrees authorizing the fight against sparrows in the provinces of the Kingdom. Thus, the control methods used against sparrows are:

  • Net warfare: it targets the gatherings of sparrow colonies in dormitories near food sites. Nevertheless, it requires knowledge of the behaviour of the sparrow in the places of regroupment and a skilled workforce;
  • Control by manual scouting: its main aim is the destruction of eggs and young by farmers;
  • Control by poisonous bait: it is applied in winter to fight against domestic and hybrid sparrows. The poisoned bait used consists of wheat grains treated with cyanophos. Poisoned bait is placed in prepared pens;
  • chemical control: it aims at the destruction of dormitories and birdhouses by the use of avicides. Treatments are carried out by air or land depending on the areas to be treated and the geographer of the places to be treated.