creative

Jusqu'à un passé récent, le contrôle de la production et la commercialisation des produits laitiers au Maroc se basaient sur textes généraux traitant des mesures à prendre pour l'inspection et le contrôle des établissements de transformation des produits animaux et d'origine animale. En 2000, le secteur laitier s'est doté d'un texte spécifique organisant le contrôle de la production et de la commercialisation du lait et produits laitiers. Il s'agit du décret n° 2-00-425 du 10 ramadan 1421 (7 décembre 2000) relatif au contrôle de la production et de la commercialisation du lait et produits laitiers.

Le texte en question, exige entre autres, à ce que tous les établissements qui se livrent à la préparation et à la transformation des produits laitiers soient déclarés et immatriculés.

Les différentes étapes d'immatriculation des établissements de préparation et de transformation des produits laitiers poursuivies par les services vétérinaires de l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) sont les suivantes :

Etape 1 : Déclaration de l'activité de production



Etape 2 : Evaluation sanitaire des établissements de transformation des produits laitiers par une commission technique vétérinaire.

Etape 3 : Immatriculation de l'établissement

Actuellement, sur 100 unités de préparation de produits laitiers opérant au niveau national, 70 unités de préparation et de transformation des produits laitiers sont immatriculées par l'ONSSA. Liste des établissements immatriculés par l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires

Avis et annonces